Balle au joueur-but

La balle au joueur-but est un type de jeu de ballon en équipes dérivé du handball, dans lequel le but est remplacé par un joueur dont c’est le seul rôle.

Préparation du jeu

Prévoir un ballon.

Diviser le terrain en deux parties, comme pour une partie de football ou de handball, mais aménager une petite zone au fond de chaque partie pour le joueur-but.

Diviser les joueurs en deux équipes de taille et de force comparables.

Déroulement du jeu

Le joueur-but de chaque équipe se place dans la zone de but située derrière le demi-terrain de l’équipe adverse (la position contraire de celle du gardien de but au foot ou au hand). Il peut se déplacer dans toute cette zone, mais ne peut pas en sortir.

Un tirage au sort définit l’équipe qui a l’engagement. Les joueurs doivent progresser vers leur joueur-but en se faisant des passes ou en driblant, et essayer de lui passer la balle. L’équipe adverse doit essayer de s’emparer du ballon, soit lors des passes soit lors du dribble, pour à son tour essayer de passer la balle à son joueur-but.

À chaque fois que le joueur-but d’une équipe reçoit la balle, son équipe marque un point.

Si la balle sort du terrain, ou si le joueur-but ne réussit pas à attraper la balle avant qu’elle ne quitte sa zone, un joueur de l’équipe adverse de celle du joueur qui l’a laissée sortir la relance (comme pour une touche au football).

Au bout d’une période définie à l’avance, l’arbitre arrête le jeu. L’équipe qui a marqué le plus de points (qui a passé le plus de fois la balle à son joueur-but) a gagné.

Variantes

  • Balle au joueur-but fixe : les joueurs-but sont placés sur un point fixe, soit matérialisé au sol, soit il doit monter sur une caisse, soit il peut être assis sur un fauteuil (Ce cas est particulièrement adapté lorsque des joueurs ne peuvent pas se déplacer : blessés, handicapés …). Ils doivent attraper la balle sans bouger de leur position.
  • Football au joueur-but : au lieu de se jouer avec les règles du handball, le jeu se joue avec les règles du football : le ballon se passe au pied. Le joueur-but est le seul à pouvoir attraper la balle à la main.
Âges : 5 à 12 ans
Nombre de joueurs : 10 à 20 joueurs
Durée : 30 minutes
Équipes : 2
Matériel : 1 ballon
Type de terrain : terrain de foot

Source: SCOUTOPEDIA

Au feu

Déroulement : Les joueurs se placent en paires et forment un double cercle, les joueurs de chaque paire se faisant face, il faut laisser environ quatre pas entre chaque paire. Un joueur est au centre et il crie : « Le feu est sur la montagne », au dernier mot les joueurs de cercle extérieur courent autour du cercle intérieur. Après un certain temps le joueur du centre crie : « Le feu est éteint », les joueurs arrêtent de courir et rejoignent leur partenaire, ils n’ont pas le droit de traverser le cercle. Le joueur du centre essaie aussi de se trouver un partenaire. Le joueur qui n’a pas trouvé de partenaire va au centre. Pour favoriser la participation, inverser les joueurs des paires à chaque tour.

 

Source: SCOUTOPEDIA

À l’autre le ballon

Diviser les joueurs en deux équipes, sauf un joueur à qui on bande les yeux et qui a le sifflet. Tracer une ligne au milieu de l’aire de jeu et mettre le ballon en jeu. Le but du jeu est de garder le ballon en dehors de sa partie de l’aire de jeu, un point est compté contre l’équipe qui a le ballon de son côté lorsque le sifflet se fait entendre. Le joueur aux yeux bandés siffle à sa guise. L’équipe qui a le moins de points gagne.

 

Âges : indifférent
Nombre de joueurs : 10 et +
Durée : 20 minutes
Équipes : 2
Matériel : un ballon, un sifflet, une corde ou une craie pour délimiter le terrain
Type de terrain : plat
Taille du terrain : 10-20 m

Source: SCOUTOPEDIA

Ballon fou fou fou

But : Compter des points dans le but de l’équipe adverse.

Déroulement : Il y a deux équipes, chaque équipe doit mettre le ballon dans le but adverse afin de compter des points. Comme le soccer (football européen) mais le jeu se joue avec un ballon de football (américain).

But : Compter des points dans le but de l’équipe adverse.

Déroulement : Il y a deux équipes, chaque équipe doit mettre le ballon dans le but adverse afin de compter des points. Comme le soccer (football européen) mais le jeu se joue avec un ballon de football (américain).

Ballon Quille

 But : Faire tomber toutes les quilles d’une équipe

Préparation : Comme au ballon chasseur, les joueurs se séparent en 2 équipes. Ensuite, on choisi un terrain plat que l’on séparre en deux. On installe à chaque extrémité des quilles ou autres objects pouvant jouer le même rôle (bouteilles de 2 litres, bûches, etc.). L’important c’est que la difficulté soit la même pour les deux équipes.

Déroulement : Le jeux se déroule un peu comme le ballon chasseur, il y a deux équipes sur un terrain séparé en deux. Les joueurs ont deux objectifs, le premier est de faire tomber les quilles de l’équipe adverse et le deuxième est de toucher les joueurs de l’équipe adverse avec le ballon afin qu’ils l’échappent et qu’ils meurent. Pour se faire, on met en jeux un ou plusieurs ballon(s). Si le jeux se déroule sur un terrain ouvert (à l’extérieur), on doit ajouter un « ciel » soit une zone à l’extrémité du terrain (de chaque côté) ou un joueur de l’équipe adverse attrappe les ballons qui sortent du terrain. Ce joueur peut tuer les joueurs de l’équipe adverse MAIS NE PEUT PAS FAIRE TOMBER LES QUILLES. Lorsqu’un joueur meurt, on peut décider qu’il aille : sur le banc ou au ciel. De plus, si on décide que les joueurs morts se retrouvent au ciel, on peut également décider qu’ils puissent revivre en tuant un joueur de l’équipe adverse. Le jeux se termine lorsque tous les joueurs d’une même équipe se sont fait tuer, quand toutes les quilles d’une équipe sont tombées ou lorsque le temps alloué à ce jeux est terminé. On détermine alors l’équipe gagnante par le nombre de quilles encore debout ou par le nombre de joueurs morts.

Ballon passe-passe

 But : Réussir l’exécution d’un certain nombre de passes sans se faire intercepter

Déroulement : Une équipe est formé entre 4 et 12 joueurs, on sépare donc le groupe en au moins deux équipes. L’objectif est qu’une équipe réussisse à faire un certain nombre de passes sans se faire intercepter. Par exemple, chaque fois qu’une équipe réussit à faire 4 passes sans se faire intercepter, l’équipe reçoit 1 point. La partie se termine lorsque le temps alloué est terminé ou lorsqu’une équipe réussit à faire un nombre de points déterminés à l’avance (exemple : 10).

Marétiel : un terrain dégagé (en gymnase ou à l’extérieur)

Botte la souris

 But : Compter dans le but de l’équipe adverse

Déroulement : Se joue avec les mêmes principes de base que le hockey. Chaque équipe doit donc mettre la souris dans le but adverse mais en utilisant seulement ses pieds.

On forme deux équipes et on regroupe les joueurs par groupe de trois. Ensuite ils attachent leurs jambes ensemble. On installe un but à chaque extrémité du terrain. Les joueurs doivent donc apprendre à jouer en équipe et en « quatre jambes » (en paquet de trois personnes) afin de mettre la souris dans le but adverse et compter un point.

Astuce : Placer la face ouverte des buts de hockey face au mur à une distance d’un ou deux mètres, ainsi vous n’aurez pas besoin de gardiens de buts.

Matériel :
– But de hockey (filets de hockey, bûches, cônes ou autre),
– La souris est fabriquée à partir d’une corde roulée avec le noeud de mousqueton. Ensuite, on attache les deux bouts ensemble afin de former un beigne avec une queue. Vous pouvez également utiliser tout autre objet pour faire la souris