CHERCHE TON PAREIL

But : Retrouver l’autre personne qui a le même animal que toi.

Règlement : Prenez 1 nombre de joueurs à ce jeu, puis diviser le nombre par 2. Le chiffre qui vous restera sera le nombre d’espèce d’animaux que tous doivent écrire sur une feuille. Puis après avoir — bander les yeux de vos jeunes, dites leurs à chacun d’eux un nom d’animal de votre liste. Et que pour le retrouver il doit l’appeler an imitant le cri de cet animal. Ex; chien, chat, etc. Si vous voulez rire, donner le nom « serpent » à l’un de vos groupe de jeunes… » Vous allez voir, cela ne crie pas fort un serpent. . Quand un groupe s’est formé, il peut enlever leur bandeau et attendre que les autres finissent.

Nombre de joueurs : 15 à 20 minimum.

Matériel: Un bandeau par personne, une liste de nom d’animaux.

Casse – tête

But : Trouver les morceaux du casse-tête pour le reconstituer.

Règlement : Les joueurs doivent chercher partout tous les morceaux (dans un temps limite donné) et les rassembler tous ensemble. En équipe, on devrait trouver des enveloppes avec un morceau pour chaque équipe.

Nombre de joueurs : Environ 10 à 20.

Matériel: Casse tête.

Les cris d’animaux

Matériel : 24 cartons d’environ 6 X 6 cm

Préparation : choisir 4 animaux dont le cri est facile à imiter (ex. : loup, chat, coq, canard, chien, poule, cheval, âne, mouton, vache, hibou). On dessine ou on écrit sur 6 cartons un animal. On procède de la même façon pour les autres animaux. Sur place, garder seulement le nombre de carton pour le nombre de jeunes qu’on a en commençant par éliminer un carton de chaque animal pour équilibrer les groupes d’animaux.

Déroulement : Chaque jeune choisit au hasard un carton sans le regarder. On fait ensuite la pénombre dans la salle et les jeunes doivent se disperser. Au signal, ils doivent faire le cri de leur animal et chercher au son leurs semblables. Quand on le joue sans avoir pour but de former des sizaines, le groupe gagnant est le premier à s’être rassemblé.

Variante 1 : Quand on le joue sans avoir pour but de former des sizaines, on peut mettre beaucoup plus d’animaux (et seulement deux cartons de chaque sorte d’animal) dans le but de former des couples. Cette variante du jeu pourrait alors s’appeler  » L’arche de Noé ». Attendez-vous à une belle cacophonie!

Variante 2 : au lieu de cris d’animaux, on peut aussi préparer des cartons avec des mots d’une syllabe dont le son est semblable, par exemple :
Pieu, vieux, bleu, deux, etc.
Seau, beau, eau, faux, etc.
Bain, chien, tien, faim, etc.
Les personnes avec le même mot sur leur carton doivent se rassembler.

Source: Une ressource à la rescousse des animateurs scouts

Le bouquet de la mariée

Matériel : 5-6 ballons d’autant de couleurs différentes que l’on veut de sizaines
ex. 3 sizaines : 5-6 ballons de chacune des 3 couleurs;
4 sizaines : 5-6 ballons de chacune des 4 couleurs.

Déroulement : Gonfler les ballons. Un animateur a tous les ballons devant lui et tourne le dos aux jeunes qui se tiennent en groupe derrière l’animateur. L’animateur lance ensuite les ballons un par un derrière lui, comme le fait une mariée qui lance son bouquet. Le jeune qui a attrapé un ballon sort du groupe. Les jeunes qui ont attrapé des ballons de même couleur sont dans la même sizaine. On peut faire la pénombre dans la salle pour éviter que les jeunes choisissent leur couleur de ballon.

Source: Une ressource à la rescousse des animateurs scouts