Balle au joueur-but

La balle au joueur-but est un type de jeu de ballon en équipes dérivé du handball, dans lequel le but est remplacé par un joueur dont c’est le seul rôle.

Préparation du jeu

Prévoir un ballon.

Diviser le terrain en deux parties, comme pour une partie de football ou de handball, mais aménager une petite zone au fond de chaque partie pour le joueur-but.

Diviser les joueurs en deux équipes de taille et de force comparables.

Déroulement du jeu

Le joueur-but de chaque équipe se place dans la zone de but située derrière le demi-terrain de l’équipe adverse (la position contraire de celle du gardien de but au foot ou au hand). Il peut se déplacer dans toute cette zone, mais ne peut pas en sortir.

Un tirage au sort définit l’équipe qui a l’engagement. Les joueurs doivent progresser vers leur joueur-but en se faisant des passes ou en driblant, et essayer de lui passer la balle. L’équipe adverse doit essayer de s’emparer du ballon, soit lors des passes soit lors du dribble, pour à son tour essayer de passer la balle à son joueur-but.

À chaque fois que le joueur-but d’une équipe reçoit la balle, son équipe marque un point.

Si la balle sort du terrain, ou si le joueur-but ne réussit pas à attraper la balle avant qu’elle ne quitte sa zone, un joueur de l’équipe adverse de celle du joueur qui l’a laissée sortir la relance (comme pour une touche au football).

Au bout d’une période définie à l’avance, l’arbitre arrête le jeu. L’équipe qui a marqué le plus de points (qui a passé le plus de fois la balle à son joueur-but) a gagné.

Variantes

  • Balle au joueur-but fixe : les joueurs-but sont placés sur un point fixe, soit matérialisé au sol, soit il doit monter sur une caisse, soit il peut être assis sur un fauteuil (Ce cas est particulièrement adapté lorsque des joueurs ne peuvent pas se déplacer : blessés, handicapés …). Ils doivent attraper la balle sans bouger de leur position.
  • Football au joueur-but : au lieu de se jouer avec les règles du handball, le jeu se joue avec les règles du football : le ballon se passe au pied. Le joueur-but est le seul à pouvoir attraper la balle à la main.
Âges : 5 à 12 ans
Nombre de joueurs : 10 à 20 joueurs
Durée : 30 minutes
Équipes : 2
Matériel : 1 ballon
Type de terrain : terrain de foot

Source: SCOUTOPEDIA

Au bon joueur le ballon

Déroulement du jeu : Un des joueurs est choisi pour être le lanceur, les autres joueurs sont numérotés à partir d’un et se tiennent en face du lanceur. Le lanceur lance le ballon aussi haut que possible et crie un numéro de joueur. Le joueur dont le numéro a été crié doit attraper le ballon pendant que le lanceur et tous les autres joueurs s’éloignent en courant. Lorsque le joueur désigné a attrapé le ballon, il crie « Stop » et tous les joueurs doivent arrêter. Le joueur qui a le ballon le lance afin de toucher un des autres joueurs, s’il réussit le joueur touché deviendra le lanceur sinon il est le prochain lanceur.

Source: SCOUTOPEDIA

Air, terre, mer

Tous les joueurs sont assis en cercle, le ballon passe alternativement du meneur de jeu à un joueur. Lorsque le meneur de jeu lance le ballon, il dit : « Terre », « air » ou « mer ». Le joueur qui le reçoit doit le rattraper correctement et dire un nom en rapport avec l’élément cité (par exemple, pour « mer » : requin, pirate…), puis il renvoie le ballon au meneur de jeu. Si le joueur ne rattrape pas le ballon correctement, ne dit rien, donne une mauvaise réponse ou une réponse déjà donnée, il est éliminé.

Nota : Ce jeu peut être bien évidemment adapté en utilisant d’autres catégories.

variante

Le joueur qui a reçu le ballon et bien répondu renvoie lui-même le ballon à un autre joueur en disant « Terre », « air » ou « mer ».

 

Âges : de 7 à 17 ans
Nombre de joueurs : indéterminé
Durée : assez rapide
Matériel : un ballon
Type de terrain : plat

Source: SCOUTOPEDIA

À l’autre le ballon

Diviser les joueurs en deux équipes, sauf un joueur à qui on bande les yeux et qui a le sifflet. Tracer une ligne au milieu de l’aire de jeu et mettre le ballon en jeu. Le but du jeu est de garder le ballon en dehors de sa partie de l’aire de jeu, un point est compté contre l’équipe qui a le ballon de son côté lorsque le sifflet se fait entendre. Le joueur aux yeux bandés siffle à sa guise. L’équipe qui a le moins de points gagne.

 

Âges : indifférent
Nombre de joueurs : 10 et +
Durée : 20 minutes
Équipes : 2
Matériel : un ballon, un sifflet, une corde ou une craie pour délimiter le terrain
Type de terrain : plat
Taille du terrain : 10-20 m

Source: SCOUTOPEDIA

Ballon fou fou fou

But : Compter des points dans le but de l’équipe adverse.

Déroulement : Il y a deux équipes, chaque équipe doit mettre le ballon dans le but adverse afin de compter des points. Comme le soccer (football européen) mais le jeu se joue avec un ballon de football (américain).

But : Compter des points dans le but de l’équipe adverse.

Déroulement : Il y a deux équipes, chaque équipe doit mettre le ballon dans le but adverse afin de compter des points. Comme le soccer (football européen) mais le jeu se joue avec un ballon de football (américain).

Ballon chinois

But : Rester debout le plus longtemps possible.

Déroulement : Dans une salle ou gymnase, faire disperser les jeunes sur la surface disponible puis lancer le ballon en jeu. Un joueur tentera alors de prendre le ballon et le lancer à quelqu’un de toutes ses forces pour que celui, qui peut éventuellement l’attraper, l’échappe. Alors, il devra s’accroupir et il devra faire échapper le ballon à quelqu’un d’autre pour se racheter. S’il réussit alors il peut se relever. Si le ballon touche le sol avant de toucher un autre joueur, cela ne compte pas.

Nombre de joueurs : Minimum 10

Matériel : Un ballon

– – -VERSION A1

But : Un joueur est désigné comme mort lorsqu’il reçoit un ballon et qu’il ne réussit pas à le garder en sa possession (s’il l’échappe au sol). Lorsqu’un participant meurt, il doit s’assoire au sol. Une fois au sol, il ne peut plus se déplacer mais il peut encore attraper le ballon et peut « revivre » s’il réussit à tuer un autre participant vivant. La partie finit lorsqu’il ne reste qu’un seul joueur debout ou que le temps alloué est terminé.

– – – VERSION A2

But : Les joueurs se regroupent en 2 équipes. La partie finit lorsque la première équipe réussit à tuer l’autre complètement ou que le temps alloué est terminé.

– – – VERSION B1

But : Le jeux se joue de la même façon que la version A1 mais à la différence que lorsque les joueurs meurent, ils doivent aller s’assoire au banc. Pour revivre, ils doivent attendre que la personne qui les a tué se fasse tuer à son tour.

– – – VERSION B2

But : Le jeux se joue de la même façon que la version A2 mais à la différence que lorsque les joueurs meurent, ils doivent aller s’assoire au banc. Pour revivre, ils doivent attendre que la personne qui les a tué se fasse tuer

Ballon Quille

 But : Faire tomber toutes les quilles d’une équipe

Préparation : Comme au ballon chasseur, les joueurs se séparent en 2 équipes. Ensuite, on choisi un terrain plat que l’on séparre en deux. On installe à chaque extrémité des quilles ou autres objects pouvant jouer le même rôle (bouteilles de 2 litres, bûches, etc.). L’important c’est que la difficulté soit la même pour les deux équipes.

Déroulement : Le jeux se déroule un peu comme le ballon chasseur, il y a deux équipes sur un terrain séparé en deux. Les joueurs ont deux objectifs, le premier est de faire tomber les quilles de l’équipe adverse et le deuxième est de toucher les joueurs de l’équipe adverse avec le ballon afin qu’ils l’échappent et qu’ils meurent. Pour se faire, on met en jeux un ou plusieurs ballon(s). Si le jeux se déroule sur un terrain ouvert (à l’extérieur), on doit ajouter un « ciel » soit une zone à l’extrémité du terrain (de chaque côté) ou un joueur de l’équipe adverse attrappe les ballons qui sortent du terrain. Ce joueur peut tuer les joueurs de l’équipe adverse MAIS NE PEUT PAS FAIRE TOMBER LES QUILLES. Lorsqu’un joueur meurt, on peut décider qu’il aille : sur le banc ou au ciel. De plus, si on décide que les joueurs morts se retrouvent au ciel, on peut également décider qu’ils puissent revivre en tuant un joueur de l’équipe adverse. Le jeux se termine lorsque tous les joueurs d’une même équipe se sont fait tuer, quand toutes les quilles d’une équipe sont tombées ou lorsque le temps alloué à ce jeux est terminé. On détermine alors l’équipe gagnante par le nombre de quilles encore debout ou par le nombre de joueurs morts.

Élimination du virus

 But : Éliminer tous les virus du réseau

Déroulement : Délimiter un périmètre carré (selon l’espace, la quantité de jeunes et l’âge). Quatre personnes sont choisies pour être les  » internautes  » et se placent aux quatre coins du carré. Le reste des participants se placent au centre du carré et ne doivent jamais en sortir sauf s’ils se font toucher par le ballon. Le but est d’éliminer le virus (participant) qui circule dans le réseau (carré). Pour se faire, ils doivent les toucher avec le ballon. Les personnes (virus) touchés par le ballon doivent aller rejoindre les internautes au périmètre du carré et essayer d’éliminer les virus lorsque qu’ils auront le ballon. Si le ballon reste pris dans le périmètre du carré, un internaute doit aller le chercher et en sortir pour pouvoir tirer le ballon et recommencer la partie.

Matériel : Un ballon

Air-terre-mer

But : Rester le dernier joueur en jeu

Déroulement : Les joueurs sont debout en cercle. Le premier joueur lance le ballon à un autre joueur en disant un des 3 mots : air, terre ou mer. Le joueur qui reçoit le ballon doit nommer un animal correspondant au milieu nommé.

Air : il doit nommer un oiseau.
Terre : un animal terrestre.
Mer : un animal marin.

S’il échoue, il est éliminé ou donné un gage (choisir une des 2 façons pour toute la partie). S’il réussit, c’est à son tour de lancer le ballon à un autre joueur et de dire un des 3 mots. Il ne faut pas non plus répéter des animaux qui ont déjà été nommés. Donc, plus le jeu dure longtemps plus il est difficile. On peut aussi ajouter un quatrième mot : Feu : le joueur qui reçoit le ballon doit alors imiter une sirène de pompier.

Source: Une ressource à la rescousse des animateurs scouts

Les prisonniers et gendarmes version ballon

 But : Attraper tous les prisonniers

Déroulement: On divise les participants en deux équipes. Ensuite, on délimite une prison assez grande pour contenir toute une équipe, pas plus. On peut délimiter la prison avec une table, une corde ou autre objet. Sur un terrain délimité, les gendarmes doivent faire prisonnier toute l’autre équipe. Pour se faire, ils doivent toucher tous les prisonniers avec le ballon. Si un prisonnier est touché par le ballon et qu’il l’échappe, il doit laisser le ballon à sa place et aller dans la prison. Pour ouvrir les portes de la prison, un prisonnier attrapé doit attraper une passe d’un prisonnier libre sans que le ballon touche au sol. Une fois que cette passe est complétée, tous les prisonniers sont libérés. Les prisonniers n’ont pas le droit de toucher au ballon sauf dans les cas suivants : lorsqu’il attrape le ballon soit d’une passe d’un autre prisonnier ou d’un gendarme et lorsque le ballon n’a fait qu’un bon au sol. Dans tous les autres cas, il sera fait prisonnier. Les équipes changent de rôle lorsque tous les prisonniers sont capturés ou la moitié du temps de jeu est écoulé.

Matériel : Un ballon

Loups – Bandarlogs

 But : Rester le plus longtemps à l’intérieur du cercle sans se faire toucher par le ballon

Déroulement : Le groupe est divisé en 2 équipes : les loups et les bandarlogs. Les loups forment un cercle à l’intérieur duquel se retrouvent les bandarlogs. Les loups sont assis par terre et les bandarlogs sont debout. Les loups lancent un ballon vers les bandarlogs en le faisant rouler par terre. Si un bandarlog est touché par le ballon, il est éliminé du jeu. Les bandarlogs tentent d’éviter le ballon. Le jeu prend fin lorsque tous les bandarlogs sont morts. On reprend ensuite la partie en interchangeant les rôles.

Nombre de joueurs : 2 équipes d’environ 15 à 20 joueurs

Matériel : Ballon

Lance ou feinte

But : Réagir rapidement pour éviter l’élimination

Déroulement : Chaque joueur place ses bras le long de son corps. Le meneur passe devant chacun et fait un des deux gestes suivants :
1. Il lance le ballon et le joueur doit l’attraper
2. Il fait mine de lancer et le joueur ne doit pas bouger

-Le joueur qui ne réagit pas bien selon la situation, sort du jeu.
-Le lanceur est à 3 pieds du joueur.

Nombre de joueurs : 10 à 40 joueurs

Matériel : Ballon

Ballon chinois

 But : Rester debout le plus longtemps possible

Déroulement : Dans une salle ou gymnase, faire disperser les jeunes sur la surface disponible puis lancer le ballon en jeu. Un joueur tentera alors de prendre le ballon et de le lancer à quelqu’un de toutes ses forces pour que celui l’échappe. Si c’est le cas alors celui-ci devra s’accroupir et il devra faire échapper le ballon à quelqu’un d’autre pour se racheter et se relever. Si le ballon touche le sol avant de toucher un autre joueur, cela ne compte pas.

Nombre de joueurs : Minimum 10

Matériel : Un ballon

Ballon quille (version cercle)

 But : Faire tomber les quilles avec le talon

Déroulement : Faire un cercle d’environ 15 pieds de diamètre. Placer tous les joueurs sur les limites de ce cercle sauf une personne qui sera, le gardien des quilles et se placera au centre du cercle avec les quilles placées en carré alors les autres joueurs tenteront de faire tomber les quilles malgré le gardien, qui bien sûr tentera d’empêcher les agresseurs de faire tomber les quilles en arrêtant le ballon. Si le gardien se trouve en possession du ballon alors il doit le remettre à un joueur pour que le jeu continue. Le joueur qui fera tomber la dernière quille debout remplacera le gardien au centre. Le gardien qui reste le plus longtemps au centre gagne (temps cumulatif).

Nombre de joueurs : 10 joueurs au minimum

Matériel : 4 bûches ou quilles, et un ballon

Ballon passe-passe

 But : Réussir l’exécution d’un certain nombre de passes sans se faire intercepter

Déroulement : Une équipe est formé entre 4 et 12 joueurs, on sépare donc le groupe en au moins deux équipes. L’objectif est qu’une équipe réussisse à faire un certain nombre de passes sans se faire intercepter. Par exemple, chaque fois qu’une équipe réussit à faire 4 passes sans se faire intercepter, l’équipe reçoit 1 point. La partie se termine lorsque le temps alloué est terminé ou lorsqu’une équipe réussit à faire un nombre de points déterminés à l’avance (exemple : 10).

Marétiel : un terrain dégagé (en gymnase ou à l’extérieur)

Machine à boule

 But : rester un des 2 derniers joueurs en jeu

Déroulement : Les joueurs se place en rond, les jambes écartées à la largeur des épaules, pieds contre pieds et les mains joints ensemble. Ensuite, on place au moins un ballon assez mou au centre du cercle.

Les joueurs doivent envoyer le ballon entre les jambes des joueurs adverses et ce, avec les mains, sans bouger les pieds, sans plier les genoux et sans séparer les mains. Lorsqu’un joueur laisse passer une première fois le ballon entre les jambes, le jeux arrête et le joueur se retourne de coté, le jeux continu ainsi. Lorsque le joueur laisse passer une deuxième fois le ballon, il sort du jeux. Le gagnant est le dernier joueur qui reste (je propose d’arrêter le jeux à deux joueurs mais vous pouvez essayer quand même à deux joueurs). Le jeux peut se terminer à tout moment.

Matériel : 1 ballon et un endroit plat et dégagé pouvant accomoder le nombre de participants